“Nous fabriquons des solutions en puisant généreusement dans les problèmes.”

by Camille COUSTE

TRES. écodesign, rencontre avec Maximum, m

La création de Maximum part d’un constat : les usines françaises créent de manière quotidienne et involontaire des déchets standardisés de haute qualité.

Ces chutes, pré-séries ou tests pour bureaux d’études sont systématiquement jetées. Cela représente un tiers de la production de l’industrie des usines françaises : on parle de 65.000 tonnes de matière chaque jour

Or la question des ressources est clé dans notre industrie toujours plus gourmande. Maximum retourne donc le problème pour en faire une solution : ces pertes de production, aux formes et matières toujours identiques, deviennent une ressource illimitée, une richesse dont part l’atelier pour donner vie à de nouvelles pièces en série. 

Pourquoi c’est beau ? 

Partir de l’objet et non du déchet : Maximum collabore avec le rebut et dessine à partir de sa forme imposée : c’est cet excédent industriel qui décide des dimensions, de la couleur et des matières du meuble. Une fois la collection établie, la profusion de ressources permet la standardisation du catalogue et non le contraire.

Croire en la réincarnation : les pièces portent en elles leur ancienne vie. La Clavex, par exemple, la table de verre et de métal est composée d’anciens échafaudages, trop vieux pour percher des ouvriers dans le ciel et de cloisons en verre trempé, qui une fois déposées ne peuvent être redécoupées. Toute une histoire…

Des pièces de caractère, personnalisables : impossible de passer à côté d’une pièce Maximum sans se retourner. La chaise Gravêne se remarque. Son côté intérieur lisse, son dos qui conserve les reliefs des spaghettis déposés à la main. Et surtout  des possibilités infinies de personnalisation : la chaise se compose en bi-color : 24 possibilités en haut, 24 en bas, (576 finitions pour notre côté “Rain Man” ;) ). Du standard sur-mesure.

TRES. écodesign, Maximum, table Clavex

Pourquoi c’est bon ? 

Zéro déchet : le concept de Maximum est de travailler uniquement à partir des déchets industriels. Une matière première générée par des usines françaises qui sont normalement destinées à la benne. La meilleure illustration de l’allongement d’un cycle de vie.

Un surplus de production de haute qualité : alors que le recyclage demande beaucoup d'énergie pour revenir à la matière première, Maximum profite de la valeur ajoutée créée par l’usinage initial du déchet. La réutilisation de l’objet en tant qu’objet et non matière première permet de profiter du savoir-faire initialement mis en place pour sa fabrication : machines industrielles, temps humain et savoir-faire constituent la véritable valeur de ces rebuts.

Un prix abordable :  En revalorisant des déchets non valorisables, Maximum réussit le défi économique : proposer à des prix défiants les géants industriels des produits fabriqués à 100% en France, finit à la main, garantit à vie…avec les contraintes d’un petit atelier d’Ivry-sur-Seine. Une démarche qui devient à la portée de tous ! 

Très. écodesign, Maximum, déchets plastiques

Des projets en cours ?

Depuis un an, Maximum c’est aussi un studio d’architecture d’intérieur. Ses deux défis : répondre à des demandes toujours uniques en proposant des solutions à partir de nouveaux rebuts qui n’ont pas de récurrence et ne peuvent donc pas intégrer le travail de production en série.

Une fierté ?

Le projet PAPILLON : illustration d’ampleur du nouveau travail du studio d’architecture d’intérieur. Maximum vient de livrer des espaces de travail créés à partir des plaques de verre et d’acier de la grande chenille du centre George Pompidou qui a été rénovée en 2020.  Une nouvelle vie pour ces matériaux qui étaient destinés une fois de plus à être jetés.

Nous sommes TRÈS. très fan de leur vidéo présentant de leur travail, n’hésitez pas à jeter un oeil.


Chez TRÈS. nous allons continuer à suivre MAXIMUM de TRÈS. près !

Si vous souhaitez suivre l’avancée de nos recherches sur le Bon & le Beau,  laissez-nous votre e-mail. 


Crédits photo : MAXIMUM

#recyclage #recyclageplastique #plastique #zerodechet #zerowaste #economiecirculaire #mobilierdesign #meubles #chaise #chaisesenplastique #design #ecodesign #ecoresponsable #cycledevie #madeinfrance #materiauxrecycles #plastiquerecyclé


Laissez un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.