Comment meubler son salon, sans engendrer une catastrophe écologique ?

by Grégoire GERARD

Article - Les bonnes questions en matière d'impact

Chez TRÈS., nous rêvons d’un monde où l’achat d’un meuble a le minimum d’impact sur la planète et pour cela nous étudions tous les aspects : matière du meuble, lieu de fabrication, label FSC, Made In France, logistique mise en place, durée de vie, fin de vie, peintures utilisées, solvants etc...

Cela fait donc quatre mois que nous multiplions les rendez-vous avec des ingénieurs spécialisés en analyse du cycle de vie, nous travaillons sur des bases de données qui poussent nos ordinateurs à se griser et afficher “Microsoft Excel ne répond pas” … pour nous rendre compte que finalement… les meubles ayant le plus faible impact peuvent être rapidement identifiés.

Aujourd’hui, on se donne le défi de vous résumer tout cela en 5 minutes et en 5 questions à vous poser, par ordre d’importance

  1. Avez-vous vraiment besoin d’acheter un meuble neuf ? 
  2. En quelle matière est fait ce meuble ? (spoiler : privilégiez le bois dans tous les cas)
  3. Où est produit ce meuble ? (spoiler : privilégiez le local)
  4. Quelle est la durée de vie de ce meuble ? (spoiler : affranchissez vous des modes)
  5. Que deviendra ce meuble à la fin ? (spoiler : Emmaüs est à la pointe)

 

Question 1 : Avez-vous vraiment besoin d’acheter un meuble neuf ? 

C’est la question la plus importante. Si vous n’avez pas réellement ce besoin, quelles que soient vos réponses aux questions suivantes, nous courons vers la catastrophe écologique ! 

Exemple : Nespresso a créé des capsules pour du café monodose… ils travaillent maintenant fortement à la réduction de l’impact de ces capsules .. mais avons-nous réellement besoin de créer des capsules en aluminium pour servir des cafés individuels ? 

Pour cette première interrogation, pensez à vous poser les deux questions : 

  • Avez-vous vraiment besoin d’un meuble ? Limitez vos achats à des événements importants : déménagement, mise en place du télétravail, arrivée d’un nouvel enfant, meuble cassé et non  réparable …
  • Pouvez-vous trouver votre bonheur en seconde main ? 530 000 tonnes de meubles sont jetés en France chaque année par des particuliers. Votre bonheur était peut-être dans ces “déchets” ! 

 

Question 2 : En quelle matière est fait ce meuble ?  

FURNITURE FOR GOOD x LE PAVÉ - Du mobilier issu de bouteilles plastiques recyclées, un beau modèle de valorisation de la matière et de design dont on vous parle plus en détail dans cet article.

La réponse n’est parfois pas évidente et il est difficile de connaître la composition exacte d’un produit, mais essayez de simplement vous poser la question de la matière principale.

Une fois cette matière identifiée il suffit d’identifier : 

  • Si le bois est issu d’une forêt gérée durablement (notion de puits de carbone). Repérez les labels FSC, PEFC, NF Environnement….
  • Si la matière est issue du recyclage (très différent d’une matière recyclable). En deux mots : le plastique recyclé n’engendre aucune nouvelle création de matière alors que le plastique recyclable engendre la création de nouvelle matière qui n’était pas sur le marché avant.

Une fois ces éléments identifiés, nous vous résumons l’impact des différentes matières en émission de CO2/tonne de matière produite :

Emissions CO2 Mobilier

Valeurs arrondies pour faciliter la compréhension, pour plus de détail n’hésitez par à consulter :

Question 3 : Où est produit ce meuble ?

#MeublezVousFrançais - Meublez vous français est une initiative commune de tous les acteurs du secteur visant à promouvoir le meuble Français, pour en savoir plus n’hésitez pas à faire un tour sur la page de la manufacture Drugeot qui se situe à quelques kilomètres du domicile familial de Grégoire.

Ici, la réponse est assez simple : Privilégiez la production locale. Cela a plusieurs impacts très positifs : 

  • L’impact du transport est diminué au maximum.
  • Les emplois sont préservés et les conditions de travail sont assurées.
  • L’énergie utilisée pour faire tourner une usine française est bien moins polluante que l’énergie utilisée pour une usine au bout du monde.

Pour aller plus loin : Essayez de savoir si le producteur français utilise de la matière locale. Confectionner un meuble localement à partir d’aluminium importé d’Asie serait en effet contre-productif ;)

 

Question 4 : Quelle est la durée de vie de ce meuble ? 

La gamme enfant de Team 7 montre la capacité de l’entreprise à identifier les besoins de son marché. Evolutifs et multifonctionnels, les produits de la gamme optimisent l’espace occupé et suivent l’enfant tout au long de sa jeune vie. La santé de l’utilisateur est la priorité, les substances et matières utilisées ne sont pas nocives et la conception fait attention à limiter les possibles accidents, en proposant, par exemple, des coins arrondis.

Un très bon moyen de réduire l’impact est de maximiser la durée de vie de vos meubles. Une chaise utilisée pendant 20 ans aura deux fois moins d’impact qu’une chaise utilisée 10 ans CQFD.

Pour maximiser la durée de vie, quelques pistes simples :

  • Avoir des meubles faciles d’entretien afin qu’ils ne s'abîment pas trop vite.
  • Avoir des meubles réparables grâce à une conception simple et des pièces de rechange facilement disponibles ou fournies dès le départ.
  • Avoir des meubles modulables, spécialement pour les meubles destinés aux enfants afin que le meuble puisse être adapté au fil du temps.

 

Question 5 : Que deviendra ce meuble à la fin ?

Afin de diminuer l’impact de votre achat, le producteur ou le distributeur doivent vous aider à gérer la fin de vie de votre achat et cela peut prendre plusieurs formes : 

  • Vous proposer un dispositif de reprise de vos anciens meubles.
  • Viser le 0 enfouissement et 0 incinération en facilitant le tri : proposer des meubles facilement démontables en précisant la filière de tri adaptée à chaque partie (les pieds en métal de votre chaise ne se recyclent pas comme le dossier en plastique)

En résumé, posez-vous des questions simples … et si vous ne trouvez pas rapidement les réponses (matières, fin de vie, modularité etc.) c’est probablement parce que le vendeur du meuble en question ne souhaite pas s’étaler sur la question. 

 

Chez TRES., nous pouvons vous assurer une chose après toutes nos recherches : 100% des acteurs ayant une démarche positive pour l’environnement vous donne une réponse transparente à ces questions ! 

Si vous aussi vous avez envie d’en savoir plus, laissez-nous votre e-mail, pour suivre l’avancée de nos recherches sur le Bon & le Beau.

 

Pour aller plus loin : 

 


Laissez un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.