Bienvenue Lauriane !

TRÈS.écodesign continue de grandir, et nous accueillons Lauriane pour sa dernière année d’alternance. En charge du marketing et de l’acquisition, nous lui avons demandé de vous expliquer son rôle. Rencontre avec Lauriane BOSCHER, qui est plus motivée que jamais, pour faire bouger les lignes du secteur. 

Lauriane, peux-tu nous dire en quelques mots ce qui t’as motivé à rejoindre TRÈS.écodesign ?  

Après quelques projets scolaires sur des marques engagées et des associations innovantes, j’ai voulu passer à l’étape supérieure en m’inscrivant dans une démarche concrète. Avec le projet de mise en place de l’éco-score mobilier, j’ai rapidement rejoint Grégoire, Camille et Pauline sur l’envie d’éveiller les consciences sur nos habitudes de consommation.  

Ayant suivi une formation de communication et de marketing, ancrée dans l'entrepreneuriat, je souhaitais m’inscrire dans une entreprise en cours de développement pour les accompagner dans leurs démarches stratégiques.  

 

En e-commerce, l’acquisition est un métier important mais parfois mal compris. Comment décris-tu tes missions lorsque tes parents te demandent ce que tu fais ? 

Tout d’abord, il est intéressant de partir de la différenciation entre la communication et le marketing. Ce sont deux domaines souvent compliqués à dissocier puisque l’un ne va pas sans l’autre. Pour vulgariser, la communication englobe la gestion de l’image de l’entreprise et de ses marques. Le marketing va être orienté sur le produit et l’offre.  

 

Aujourd’hui, aux repas de famille, lorsque vient la fameuse question “Et toi, Lauriane, qu'est-ce que tu fais ?”, je leur réponds que mon rôle est de leur faire connaître Très.écodesign, sans même qu’ils s’en aperçoivent, que bien sûr, ils craquent pour les pièces choisies par Grégoire et Camille mais surtout, qu'ils viennent à nous sans qu’on les cherchent. Demain, je souhaite que mes proches pensent inconsciemment à Très.écodesign dès qu’ils entendent ou parlent d’une marque éco-responsable, mêlant le Beau et le Bon.  

 

L’entreprise porte des valeurs fortes, selon toi quels sont les éléments les plus marquants ? 

 

Aujourd’hui, de nombreuses marques sont présentes sur le marché du mobilier en France. L’élément le plus marquant pour moi est cette volonté d’accorder autant le Beau et le Bon sur ce secteur où il y a un réel manque d’outils pour comprendre l’envers du décor. Le projet d’éco-score témoigne de cette volonté d’apporter de nouveaux outils de compréhension et de développer les politiques de transparence des marques. La mise en avant de leur territoire d'implantation : Marseille et ses avantages d'accessibilité aux produits comme les meubles italiens et son emplacement pour limiter l’impact carbone des livraisons auprès des futures clients et des artisans  

 

Après quelques jours au sein de l’entreprise, quelles sont tes impressions ?  

 

Ravie d’enfin intégrer l’entreprise, où j’ai pu rapidement exprimer ma créativité en élaborant mes premiers supports de communication. J’ai rapidement été investie de nombreuses missions importantes et impactantes dans le développement de Très.écodesign, m’amenant à partager mes premières idées et compétences.  

 

Si tu devais mettre en avant une initiative éco-responsable ? 

 

img
Mater

Ayant vécu près des plages françaises (bretonnes, normandes et marseillaises), j’ai rapidement pris conscience de l’impact de notre surconsommation sur les océans. Le célèbre "continent de plastique” en témoigne. Ainsi, l’initiative qui m’a le plus touchée est celle de Mater qui vise à réduire les déchets plastiques des océans en utilisant 960g de filets de pêches, chaluts, cordes et autres déchets dans chacune de ses chaises.

Et choisir ta pièce de mobilier préférée ? 

 

img
Black+Blum

Fan de cuisine, et surtout de batch cooking* et vadrouilleuse dans l’âme, j’aime autant que mon temps dans la cuisine soit optimisé que la légèreté de mon sac à dos ou à main, ainsi j’opte pour le food flask de Black+Blum. Cette marque me garantit un transport hermétique qui n’entache pas mon bon petit plat ni mes affaires. Pas besoin de l’abimer avec les ondes du micro-ondes puisqu’il garde mes aliments chauds pendant plus de 6 heures. Partageant l’idée d’un repas sain, avec Black+Blum, j’ai la certitude que mon plat ne se retrouve pas dans une barquette qui l’entacherait de résidus plastiques … *qui vise à cuisiner pour la semaine tout en réduisant les déchets alimentaires

Merci beaucoup, on te laisse le mot de la fin ? 

 

Très. enthousiaste d’être arrivée chez Très.ecodesign pour faire bouger les lignes et participer à l’aménagement de vos espaces de vie en respectant cette dynamique très chère à toute l’équipe : le Beau et le Bon. Impatiente également de mettre en avant nos engagements en restant inspirants et en cultivant une transparence totale. 

À TRÈS. vite!