Une ingénieure rejoint l'équipe pour mettre en place l'éco-score du mobilier

1 commentaire by Grégoire GERARD

Equipe très ecodesign

TRÈS ecodesign fait un choix fort pour son premier recrutement : Une ingénieure, issue de Centrale Marseille, pour évaluer l’impact réel du mobilier que nous distribuons et mettre en place un éco-score du mobilier ! Rencontre avec Pauline SENIA, qui est plus motivée que jamais, pour faire bouger les lignes du secteur.


Pauline, peux-tu nous dire en quelques mots ce qui t’as motivé à rejoindre TRÈS-ecodesign. ? 


J’avais très envie de faire partie d’un projet engagé, qui a du sens, tant écologique que social. Lorsque j’ai vu l’annonce de TRÈS., je n’ai pas hésité une seule seconde et j’ai candidaté. Je me suis reconnue dans la description du projet faite par Camille et Grégoire : éveiller les consciences sur un secteur, qui, majoritairement, ne valorise pas les produits à faible impact environnemental.

Faire partie de l’équipe au lancement du projet est un vrai plus!


Intégrer une entreprise spécialisée en e-commerce de mobilier ce n’est pas commun pour une ingénieure, quelles seront tes missions ? 


Effectivement, ce n’est pas commun. Mais ce qui n’est pas commun chez TRÈS, c’est que nous allons porter une attention particulière à l’impact environnemental du mobilier, et c’est là que j’interviens. Je travaillerai sur la partie impact, avec notamment la création d’un éco-score pour permettre aux clients de connaître au mieux les produits. Pour cela, j’analyserai le cycle de vie des meubles, de l'extraction des matières premières à la fin de vie et je transmettrai ces informations de manière totalement transparente aux clients.


La campagne de crowdfunding sur la mise en place d’un éco-score a fait un carton, concrètement comment vas-tu travailler sur le sujet ? 


Premièrement, nous allons travailler sur une amorce d’éco-score, en auto-déclaration, en choisissant des critères de notation pour chaque étape du cycle de vie. Une fois la grille cohérente et exhaustive établie, nous allons contacter les marques pour organiser des “rendez-vous notation”, lors desquels nous évaluerons une certaine partie de leurs produits. 


C’est une fois que le projet sera lancé et que l’on aura des bases de notations que nous passerons à la deuxième phase, lors de laquelle nous établirons un éco score basé sur des calculs s’appuyant sur un outil scientifique normalisé : l’A.C.V. (Analyse du Cycle de Vie). Ce score permet d’évaluer les impacts en matière d’émission de CO2 (gaz à effet de serre), mais également de soufre et d’azote pour ne pas laisser de côté la pollution de l’air et de l’eau.


Après quelques jours au sein de l’entreprise, quelles sont tes impressions ? 


Ces premiers jours ne m’ont pas déçue : je me suis sentie tout de suite investie dans le projet, j’ai pu ressentir la détermination et les vraies valeurs de Camille et Grégoire. Notre engagement et notre efficacité sont plus motivants que jamais! J’ai hâte de voir la suite.

Mobilier bois Drugeot

Si tu devais mettre en avant une initiative éco-responsable ?


Lors de ces premiers jours, j’ai découvert les marques que Camille et Grégoire avaient déjà sélectionnées. Il est vrai qu’une initiative m’a particulièrement marquée, par son originalité. En effet, Drugeot manufacture, fabricant de meubles en bois, prête une grande importance à la qualité de son bois, issu de forêts gérées durablement, mais ils vont plus loin que ça. Ils récupèrent les chutes de bois, qu’ils utilisent d'une part pour chauffer leur manufacture et d’autre part qu’ils distribuent au boulanger bio voisin pour son four et à l’aviculteur local pour la litière de ses poulets. Un vrai engagement écologique et collectif !


Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le travail de Drugeot Manufacture, n'hésitez pas à consulter leur site internet.

 

Et choisir ta pièce de mobilier préférée ?


Difficile de n’en choisir qu’une seule, mais j’adore le bureau Nina de chez Gassien. Moderne et pratique, il peut se mettre dans n’importe quelle pièce et il habille tout de suite votre intérieur!

Vous pouvez le retrouver ici

Et pour ceux curieux de découvrir la marque et leur initiative, leur site internet est très bien fait.

Bureau nina gassien

Merci beaucoup, on te laisse le mot de la fin  ?


Pour résumer, je suis ravie de faire partie d’un tel projet. Je fais entièrement confiance à Camille qui saura vous trouver les plus belles pièces pour meubler et décorer votre intérieur. De mon côté, je travaillerais rigoureusement, avec l’aide de Grégoire, pour noter les meubles à leur juste valeur et nous serons complètement transparents sur leurs impacts. 

A TRES. vite!


Pour les plus curieux, n’hésitez pas à aller lire le dernier article de notre nouvelle recrue.


1 commentaire


  • GRANGET

    Un seul mot :BRAVO


Laissez un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.